posts dans la catégorie 'Art en Italie'


Lumières de la Méditerranée à Gela, Italie

Gela, Palais de Justice

Une sculpture dessine dans l’air un mouvement graphique qui s’affirme à la façon d’un paraphe; qui stylise à l’extrême l’empreinte d’un corps dont il ne reste que l’essence.

SELECTION DU DOSSIER DE PRESSE

Œuvre publique 

 

A: « Lumières de la Méditerranée » à Gela, Italie.

15/01/2012: Corriere di Gela. Paola Rinziani

« La raggiera della Guil metafora della giusticia »

http://www.corrieredigela.it/leggi.asp?idn=CDG193143&idc=3

15/01/2012: Corriere di Gela  et 17/01/2012 Urban Contest, Alice Palumbo

« Arte in tribunale »

http://www.corrieredigela.it/leggi.asp?idn=CDG192818&idc=3

http://www.urbancontest.it/2012/arte-in-tribunale/#more-2679

03/09/2011: TG10.IT l’informazione è on line. James Maddiona

“La scultrice Làzaro realizzerà l’opera che abbellirà l’area del Tribunale”

http://www.tg10.it/node/11059

21/11/2011 : LA REPUBLICA DU CENTRO  Publié l 09:27« Une sculptrice récompensée »

http://www.larep.fr/actus_locales.html

- Communiqué de presse Philippe Salaun

« GUIL, une Artiste résolument Européenne »

http://www.conferencevirtuelle.com/P6825,CommuniquePresse.aspx

30/11/2011 : Gazzetta di Sicilia. Franco Infurna

« Studenti dell’Artistico in tribunale per ammirare la scultura in costruzione »

http://www.gazzettadisicilia.it/tag/lazaro.html

GUIL, une Artiste résolument Européenne

21/11/2011 : LA REPUBLICA DU CENTRO  Publié l 09:27« Une sculptrice récompensée »

http://www.larep.fr/actus_locales.html

 

D’origine espagnole, vivant en France, GUIL a remporté, en Italie, le plus grand concours européen de l’année en sculpture monumentale

La ville de GELA, en Sicile, avait lancé ce concours pour la réalisation d’une œuvre d’art qui sera placée devant son tout nouveau palais de justice.

GELA
Art Publique en Italie

Les croquis et esquisses proposés ont été examinés et jugés par une commission composée de représentants de la réalisation du complexe architectural, du monde artistique  et de la municipalité. Son choix était difficile puisque pas moins de 34 dossiers étaient présentés par des artistes européens. Il s’est finalement porté sur le projet présenté par l’artiste Mariángeles Lázaro GUIL, sculptrice d’origine espagnole vivant en France, dans le Loiret.

Diplômée de la faculté des Beaux Arts de Séville et de l’Université de Mexico en urbanisme et sculpture monumentale et influencée par ses maîtres Francisco Lopez Burgos et Mathias Goeritz, GUIL a remporté de nombreuses récompenses internationales dédiées à la sculpture monumentale.

Son projet « lumières de la Méditerranée » est un feu d’artifice de couleurs. L’assemblage singulier de poutres de métal polychromes évoque les coquillages, les éventails, et les ombres projetées sur le sol rappellent celles du palmier, l’arbre emblématique des pays méditerranéens. Plus de 4 tonnes de poutres d’acier allant jusqu’à plus de 6 mètres de haut et occupant pas moins de 200 m2 seront nécessaires pour réaliser cette œuvre dont le coté monumental ne cède rien à la grâce. La Procureure en Chef, Lucia Lotti, particulièrement impliquée dans l’aménagement du nouveau Tribunal, est enthousiasmée par ce projet et voit dans  cette représentation de la lumière le symbole du renouveau de la ville de GELA, un espoir pour les générations futures.

Creajoss |
Artnake |
246az |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Aliceaupaysdescanettes
| Doeuvreetdart
| Tribcicibes