Elles sont trois, une blanche, une noire, une jaune, les trois couleurs symboles de la richesse qu’est la diversité dans un contexte de mondialisation accrue.

Les sculptures sont creuses, vides de l’intérieur… Elles sont les peaux, les enveloppes extérieures, les apparences. L’essentiel est dans l’invisible, ce noyau d’où sortira la Femme Universelle…
Femme s’écrit encore avec un petit « f » ? Pour l’instant…

 

pas de réponses

Laisser un commentaire

Creajoss |
Artnake |
246az |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Aliceaupaysdescanettes
| Doeuvreetdart
| Tribcicibes